Un petit verre d'eau de mer? - Aurélie Noiret
586
post-template-default,single,single-post,postid-586,single-format-standard,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,qode-theme-ver-16.7,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Un petit verre d’eau de mer?

Le conseil naturo de Nico

Depuis quelques mois, Nicolas a rejoint mon cabinet. C’est chouette, on peut échanger sur nos différentes approches et il me donne toujours plein d’astuces et de conseils, sur l’alimentation, le mode d’administration de certains compléments alimentaires, etc.
Du coup, je me suis dit que c’était intéressant de partager ses connaissances sur ce blog. Nicolas a tout de suite répondu présent. Il nous parle du plasma marin…

La santé selon René Quinton

Le premier a avoir démontré  les bienfaits de l’eau de mer sur la santé est René Quinton (1867-1925).  En comprenant que la composition du plasma sanguin et de l’eau de mer  sont très proches, il commence à soigner de nombreux enfants malades en France et en Égypte au début du 20e siècle grâce à une eau de mer microfiltrée et prélevée à des endroits précis. Cette eau de mer est donc puisée entre 10 et 30 m de fond sur des zones de fort remous où se forment des vortex. Elle est ensuite passée de son état Hypertonique à une dilution isotonique (1/3 d’eau de mer pour 2/3 d’eau de source) et est ensuite consommée principalement par voie interne mais aussi en cataplasme, en injection sous cutanée ou bien encore en lavements par voie rectale. On peut aussi l’utiliser en lavement nasal. 

Comment cela fonctionne-t-il?

En naturopathie on parle d’humorisme qui est une doctrine visant à nettoyer les humeurs du corps. Les humeurs sont l’ensemble des liquides du corps humain (sang, lymphe, liquide extra cellulaire,  intracellulaire mais aussi le liquide cephalo-rachidien, les sel biliaires, les urines…). En effet ces liquides composent de 60 à 70 % le corps humain et il est bon de savoir qu’en moyenne 28 L  sont retenus dans nos cellules. Il est donc aisé de comprendre l’importance d’avoir des humeurs de bonne qualité et propres. C’est là que le sérum de Quinton nous vient en aide. 
Par sa composition très proche du plasma humain il va être absorbé très facilement et va permettre un très fort apport de minéraux et oligoéléments si précieux pour nos fonctions vitales et échanges organiques.  Cela va permettre la régénération de nos liquides internes sans rejet du corps qui va prendre cette eau de mer comme faisant parti de lui. Un nettoyage cellulaire profond et une forte reminéralisation  vont avoir un effet fortement stimulant sur nos organes lutant ainsi contre la faigue chronique. L’apport considérable de minéraux bioassimilables permet de luter avec une grande efficacité contre l’acidose et ses multiples effets. L’action du sérum de quinton aura donc un effet sur de nombreux problèmes de santé ( articulaires, cutanés, digestifs, fatigue, immunitaires, maladies chroniques etc…) .
 

Comment la consommer

 L’hypertonic sera conseillé en cas de grande fatigue souvent associée à un manque ionique que viendra pallier les oligo-éléments alors que l’on préférera l’isotonique pour une régénération et un nettoyage profond. 1 à 3 verres par jours seront conseillés mais il n’a jamais été démontré de réelle limites de consommation. Attention tout de même à ne pas forcer sur les doses en début de cure afin d’éviter une crise curative fortement désagréable.
 
La qualité du sérum est aussi très importante et l’on prendra garde à ne consommer qu’une eau puisée aux bon endroit et qui aura été filtrée dans les règles de l’art et sans avoir subit de pasteurisation. 
 
 
Merci à Nicolas Gauduchon pour cet article.
vous pouvez le contactez
154, av de la Mer
Espace Rosa Verde,
Cabinet numéro 3
83140 Six-Fours-les-Plages
Tél : 07 785 527 69 
No Comments

Post A Comment